Puits canadien – Puits provençal

Eco‘Savoir’Bâtir vous propose le véritable puits canadien en grès vitrifié.
Ne passez pas à côté d‘une ressource d’énergie inépuisable et presque GRATUITE !

Kit Puits Canadien à partir de 1220 € TTC

livré en France métropolitaine

04 74 58 67 65

Pourquoi choisir un Puits Canadien en Terre Cuite ?

  • Aucune condensation : le puits canadien en grès stocke l’excédent d’humidité dans ces parois, la température étant stabilisée en sous-sol, le point de rosée n’est jamais atteint, donc la goutte d’eau ne se forme pas.
  • Confort : le grès apporte un réel confort en régulant naturellement l’hygrométrie de l’air entrant dans la maison, le taux sera de 30 à 60%.
  • Efficacité : le grès favorise l’échange thermique grâce au Lambda élevé de l’argile 1.16, le delta de température entre l’air en sortie de puits canadien et l’extérieur peut être de 20°C.
  • Économique : le COP, coefficient de performance du puits canadien en grès est de 20 minimum grâce à la consommation électrique faible du ventilateur, 100€/an.
  • Ecologique : les tubes en grès sont fabriqués avec de l’argile, du sable, de l’eau et ….. C’est tout ! pas d’adjuvent chimique.
  • Sain : le grès annule le champ magnétique qui se crée dans l’air suite au passage de celle-ci, contrairement au réseau en plastique.
  • Longévité : résistance des tubes et manchons garantie 100 ans, des réseaux romains sont encore en fonction !
  • Résistance : les tubes résistent à l’enfouissement jusqu’à 6Ml, sans déformation, ni casse.
  • Étanchéité : les manchons d’accouplement munis d’un joint à lèvres efficaces ne permette pas à l’eau, au gaz et aux racines de s’introduire.
  • Simplicité : la prise d’air extérieure est simplement composée d’un tube, d’un filtre G2, et d’un chapeau grillagé en terre cuite.
  • Entretien : changement des filtres 1 fois/an, 20€ et 25€, rinçage du réseau a l’eau touts les 5 à 10 ans.
  • Coût : le système complet (PC, VMC2FLUX, BALLON ECS) installé par nos soins est amorti en 7 ans.

Qu‘est ce qu’un puits canadien ?

Le puits canadien, également appelé puits provençal ou puits climatique, est une des formes de géothermie qui apporte une économie importante en terme de besoins de chauffage, de rafraichissement et de ventilation, une réelle qualité de l’air dans l’habitation et se révèle très économique à l’utilisation;
Il s’agit d’un conduit enterré, aux travers duquel de l’air, aspiré à l’extérieur, circule pour être ensuite insufflé dans l’habitat. Au cours de cette circulation, l’air échange ses calories ou frigories avec celles de la terre.

Cette ressource en énergie est inépuisable et presque GRATUITE !

Profondeur entre 2 et 6m, Longueur entre 30 et 60m.

Le puits canadien : ses avantages

Faible consommation

Le Puits Canadien ne transforme pas l’énergie, mais la récupère telle quelle. Peu d’électricité est nécessaire pour récupérer ces calories au travers d’un Puits Canadien : le coefficient de performance (COP) d’un Puits Canadien atteint facilement un facteur 20 voir plus, c’est-à-dire pour 100W consommé en 1 heure, le Puits Canadien restitue 2000W en 1 heure. C’est imbattable !!!

Chauffage + climatisation

L’été l’air est rafraichi, l’hiver préchauffé, grâce aux calories produites par le rayonnement du soleil en été et par la quasi absence de rayonnement du soleil en hiver. Ces calories et frigories sont stockées dans le sol qui est en fait un réservoir d’énergie qui se renouvelle à chaque saison. Le puits Canadien permet d’avoir un delta de température d’environ 10°C à 15°C entre la température extérieure et la température de l’air sortant du puits canadien.

Un concept écologique

Sa très faible consommation électrique, l’énergie que puise le Puits Canadien étant renouvelée à chaque saison, le support utilisé pour drainer ces calories vers la maison en font un procédé très écologique qui respecte l’environnement et ses habitants.

Nous disposons d’un logiciel de dimensionnement unique !

Le puits canadien est un produit spécifique à chaque projet et la longueur, le diamètre, la profondeur, l’écartement des canalisations et d’autres paramètres se doivent d’être optimal techniquement et financièrement.

Ces calculs sont effectués en interne grâce à un logiciel spécifique ayant pour but de personnaliser chaque KIT puits canadien à son projet associé.

Ce logiciel a été développé grâce à nos mesures effectuées sur nos installations de puits provençal déjà en place depuis 10 ans. La connaissance d’ingénieurs géobiologie et thermicien sont venues vérifier nos expériences par les calculs.

Allons puiser l’énergie 3 mètres sous terre.

Lors de nos relevés, nous avons constaté qu’il y avait un déphasage d’environ trois à quatre mois entre les température extérieures et les températures dans le sol à trois mètres. Dit autrement en début d’été, à 3 mètres, le sol est au plus froid et inversement en début d’hiver le sol est au plus chaud, ce qui convient parfaitement aux périodes où les besoins de chaud et froid sont nécessaires !

Plus le puits canadien est enfoui profondément, plus les résultats sont au rendez-vous. Nous conseillons l’enfouissement au minimum à deux mètres, nous les installons à trois mètres, voire plus attention se référer aux normes de sécurité dans les tranchées).

Pourquoi les tubes puits canadien en terres cuites ne génère pas de condensations?

Lors de la pose du premier Puits Canadien en grès que nous avons effectuée, nous avions prévu tout un stratagème pour récupérer les condensats, et surprise : rien ne venait remplir le récipient prévu pour cela. Après une année passée avec des enregistreurs de température et d’humidité nous avons constaté que de l’humidité était présente mais toujours sous forme gazeuse et que le point de rosée n’était jamais atteint.

Mais pourquoi ?
Tout simplement, la terre cuite, comme les maisons en pierre ou en pisé, stocke l’humidité et la restitue en fonction de la température extérieure, étant donné que la température se stabilise dans le conduit grâce a la profondeur d’enfouissement, la goutte ne se forme pas !!! Dans un tube en plastique ce phénomène que nous appelons « pot de fleur » n’existe pas.

En BLEU : les variations journalières de températures extérieures.
En ROUGE : les variations de températures d’air après passage dans le Puits Canadien.
En VERT : le point de rosée ne croise jamais la courbe du Puits Canadien.

Nous affirmons l’absence totale de condensation dans nos Puits Canadien en Grès

Histoire du puits canadien

Selon nous – je dis cela, car il très difficile de connaitre les débuts du puits canadien, donc ces informations sont peut être à compléter ou à modifier, faites-le nous savoir en laissant un commentaire dans l’onglet prévu ! – ce que j’ai pu comprendre c’est que les Provençaux appellent un puits canadien, puits Provençal, le reste de la France l’appelle Puits Canadien, les Canadien l’appellent Puits Français, les ingénieurs l’appellent Puits Climatique comme ça tout le monde est heureux !!

En Provence, le puits a été installé dans les années 80, après le choc pétrolier, puis se répandit un peu partout en France par les précurseurs amateurs. Après discussions avec un canadien, il m’a expliqué que chez eux, le puits canadien est utilisé en été seulement pour rafraichir, car en hiver, quand il fait -20°C, -30°C ou -40°C!! on bouche tous les trous de la maison!! Il paraitrait que les trappeurs du grand nord évidaient des troncs d’arbres, qu’ils enterraient pour tenir leurs différentes cabanes de chasse hors gel.

Une technique très ancienne ressemble au puits canadien, la tour à vents iranienne. Dans l’ancien empire Perse donc les Grecs, ils auraient inventé un système qui fait circuler de l’air capté par des tours ouvertes aux vents dominants. Cet air circulait entre deux murs qui faisaient le tour du palais (j’imagine!!) entre lesquels de l’eau était introduite. L’évaporation et le débit d’air important rafraichissaient les pièces.

Carte zone climatique